Menu

Visite du Centre de Rétention Administrative (CRA 2) du Mesnil-Amelot

La députée Nicole Dubré-Chirat a, le 12 décembre dernier, visité le Centre de Rétention Administrative du Mesnil-Amelot dans le cadre du groupe de travail sur la rétention des familles avec mineurs et personnes vulnérables. C’est le plus grand centre de rétention mixte de France.

Le CRA du Mesnil-Amelot a ouvert en 1995 et est situé près de l’aéroport de Roissy sous la responsabilité de la gendarmerie nationale et de la police des frontières.

D’une capacité de 240 places, le Centre est réparti en 2 zones :

-        - une pour les hommes seuls,

-    - une autre pour les familles (femmes en couples ou seules avec enfants mineurs ou jeunes majeurs), femmes seules, personnes homosexuelles et transsexuelles (24 places)

Le but de ce Centre de rétention est d’accueillir des étrangers sans papiers qui viennent de toute l’île de France et qui font l’objet d’une mesure administrative ou judiciaire d’éloignement du territoire (non respect de l’OQTF).

Le séjour des familles est court : 24 heures maximum. Pour les hommes il peut aller de 24h jusqu’à 90 jours au maximum, durée votée dans la loi Asile et Immigration.

Tous les retenus peuvent bénéficier des visites médicales s’ils le souhaitent avec la présence d’infirmières, d’un médecin, et d’un psychiatre. Ces visites sont encouragées, notamment pour des raisons sanitaires, ainsi qu’à destination des enfants, population particulièrement exposée aux problèmes de santé.

La CIMADE est la seule association présente sur ce site qui assure des permanences pour accompagner les retenus dans la défense de leurs droits. De plus, les retenus sont accompagnés à leur rendez-vous auprès de l’OFPRA (Office français de protection des réfugiés et apatrides), ainsi que de l’OFII (Office français de l’immigration et de l’intégration).

Enfin, le Centre travaille avec le TGI de Meaux, délocalisé à proximité, afin de traiter les procédures administratives de façon adaptée et efficace.